Comment vendre ses produits à l’international ?

Vendre ses produits à l’international est le rêve de toute entreprise qui se respecte ! Alors que le marché mondial du commerce électronique représente 780 milliards de dollars, il pourrait atteindre 4 820 milliards de dollars d’ici 2026 ! Certains des produits les plus populaires achetés par et expédiés à des acheteurs internationaux sont les vêtements, les livres et le matériel et les logiciels.

Dans cet article, nous allons voir comment vendre des produits en ligne à l’international en cinq étapes. Nous couvrirons l’étude de marché initiale, les questions juridiques, les préférences de paiement et d’autres éléments que vous devez prendre en compte dans le commerce électronique transfrontalier.

Étape 1 : Étudier le marché mondial

Avant de vous plonger dans le commerce électronique international, vous devez d’abord faire vos devoirs et trouver votre marché cible. Il y a deux façons essentielles de le faire : recueillir des informations sur le marché et étudier les tendances d’achat locales dans les différents pays.

Recueillir des informations sur le marché

Pour recueillir et analyser des informations sur le marché, vous devez examiner la position actuelle de votre entreprise sur le marché. Qu’est-ce qui vous distingue des concurrents, qui achète actuellement vos produits, quels sont les produits les plus achetés – les réponses à ces questions vous donneront une image claire de votre capacité et de votre potentiel d’expansion. 

Analysez la demande de votre produit 

Pour étudier la demande et les tendances d’achat locales de votre marché cible, vous pouvez tirer parti des outils de référencement et de marketing numérique. Google Trends et Google Keyword Planner sont d’une grande aide lorsqu’il s’agit de trouver une inspiration et de vérifier la demande mondiale pour un produit. Un plus grand nombre de recherches dans un endroit particulier indiquera probablement une demande plus élevée, et vice versa.

Étape 2 : Traduire vos produits

Une fois que vous aurez établis les pays dans lesquels vous souhaitez vendre, vous aurez donc les langues dans lesquelles vous devrez faire traduire tous vos produits. La traduction de fiches produits est une étape très intéressante pour conquérir le marché international, à condition que cela soit réalisé par un professionnel. Traduisez votre site internet, vos campagnes publicitaires et tous les éléments de communication rattachés à votre entreprise. 

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour cela. Vous avez la possibilité de travailler avec une agence de traduction professionnelle ou un prestataire de traduction indépendant. Dans tous les cas, il faudra choisir un professionnel spécialisé dans la traduction de supports commerciaux. Des compétences en optimisation SEO est véritablement un plus !

Étape n° 3 : révisez vos politiques d’expédition et de retour

Créer une politique d’expédition et de retour pour le commerce électronique international signifie manœuvrer entre des frais onéreux qui peuvent frapper votre entreprise et des clients confus incapables de renvoyer le produit.

Établissez un contact avec les transporteurs 

L’expédition internationale peut être un véritable casse-tête, mais, heureusement, les propriétaires de commerce électronique disposent de quelques options :

  • Les transporteurs de colis internationaux : DHL, TNT, FedEx et UPS gèrent votre envoi du début à la fin et peuvent livrer n’importe quel colis dans le monde entier à un prix fixe.
  • Programme Fulfilment by Amazon (FBA) : Amazon se charge de l’envoi de vos articles ainsi que de la réception des retours de vos clients vers les entrepôts locaux.
  • Les consolidateurs d’expédition : des services comme iGlobalExports ou USPS regroupent les colis de plusieurs clients en un seul envoi qui est dirigé vers le pays de destination, ce qui constitue une excellente option pour les retours.
  • Partenaires de dropshipping dans votre pays cible : vous pouvez acquérir des partenaires commerciaux qui fourniront des services de dropshipping et pourront promouvoir votre entreprise dans les pays cibles.

Ajoutez une page sur les retours et remboursements internationaux

En ce qui concerne votre politique de retour, assurez-vous qu’elle est conforme à la réglementation locale et qu’elle précise les frais et les conditions de retour. N’ayez pas peur d’indiquer des tarifs différents pour les acheteurs internationaux. Vos clients comprendront que l’expédition à l’étranger peut impliquer des coûts plus élevés et un délai de livraison plus long et apprécieront que vous soyez sincère dans votre politique de retour.

Désormais, votre site est totalement opérationnel pour vendre vos produits en ligne ! Tant linguistiquement que juridiquement, votre site peut désormais accueillir des paiements de clients étrangers !