media-pret-immobilier-3-elements-a-verifier

Prêt immobilier : 3 éléments à vérifier

Ça y est, vous vous êtes décidé à vous lancer dans l’immobilier. Qu’il s’agisse d’une habitation principale, d’une résidence secondaire ou d’un investissement locatif, l’achat immobilier se fait rarement sans avoir recours à un prêt immobilier. En effet, à partir du moment où le bien immobilier de vos rêves est hors de votre budget initial, vous devez optimiser le financement. Avant de signer un quelconque contrat de prêt immobilier, certains points sont à vérifier.

Vérifiez votre capacité d’emprunt lors de votre simulation de prêt immobilier

La capacité d’emprunt correspond à la somme que vous pouvez emprunter pour acheter un bien immobilier. Elle ne doit en aucun cas mettre en danger votre équilibre budgétaire. Autrement dit, votre capacité d’endettement ne doit pas dépasser 35 % de l’ensemble de vos revenus.

La capacité d’emprunt s’évalue par rapport aux éléments ci-après :

  • la durée du prêt immobilier,
  • le taux de prêt,
  • le montant de la mensualité.

Elle prend également en compte le taux d’endettement ainsi que la somme qu’il vous reste pour vivre. L’idéal est d’effectuer une simulation de prêt immobilier afin de calculer votre capacité d’achat du bien immobilier que vous convoitez. Grâce à un simulateur de prêt, il vous est en effet possible de tester différentes hypothèses d’emprunt. En d’autres termes, vous saurez exactement quelle somme vous pouvez emprunter pour mener à bien votre projet d’investissement immobilier.

prêt immobilier simulation

Évaluez les futures mensualités de votre prêt immobilier

Votre capacité de remboursement mensuel est un élément fondamental pour choisir votre durée d’emprunt. Autrement dit, le montant des mensualités et la durée d’emprunt sont deux paramètres interdépendants. Plus la durée est longue, plus votre mensualité diminue. Seulement, une durée de prêt longue implique un volume d’intérêts à payer relativement élevé. A contrario, en raccourcissant la durée de votre prêt, le montant de vos mensualités sera plus élevé.

L’idéal est de choisir des mensualités adaptées à vos revenus. Veillez également à ce que les mensualités soient supportables par votre budget personnel. Dans le cas contraire, vos charges deviendraient trop pénalisantes et écrasantes au quotidien. Si la durée du prêt peut s’étendre de 5 à 30 ans, le choix de la durée devra se porter sur celle qui correspond le mieux à votre situation budgétaire personnelle.

Calculez tous les frais à payer

Lorsque nous contractons un prêt immobilier, nous faisons parfois l’erreur de ne considérer que le prix de l’immobilier. Nous ignorons les dépenses annexes incluant :

  • le coût des intérêts,
  • les frais de notaire,
  • les frais de courtage,
  • les frais de dossier,
  • les frais d’assurance.

Il est important de préciser que toutes ces dépenses annexes sont parfois déjà incluses dans le montant total d’achat. Par exemple, les frais de notaire représentent 2 à 3 % du prix du bien pour un achat immobilier dans le neuf.

Pour bien anticiper vos dépenses d’achat d’un immobilier neuf et ne pas tomber dans certains pièges, prenez donc le temps de compter les différentes dépenses liées au prêt immobilier. Une simulation de prêt vous permettra justement d’évaluer le montant des frais de notaire. Cela vous donnera également un aperçu des aides financières auxquelles vous pourrez prétendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *