Comment se former en génie mécanique et productique ?

Comment se former en génie mécanique et productique ?

Les professionnels de génie mécanique et productique sont chargés de suivre et d’améliorer si besoin le cycle de vie des produits industriels. Ils interviennent alors dès leur fabrication jusqu’à leur mise en production, tout en vérifiant les exigences de sécurité et qualité. Ils intégreront par ailleurs dans leur démarche les aspects techniques, scientifiques et économiques des produits proposés. Le métier est de plus en plus sollicité en France aujourd’hui et si vous en êtes également séduit, voici la formation qui vous y donnera accès.

La formation en génie mécanique et productique

La formation est ouverte à toutes les personnes titulaires d’un baccalauréat général à caractère scientifique ou technologique. On y retrouve donc plus fréquemment les diplômés des filières comme STI2D, STL et les bacheliers professionnels présentant un excellent dossier scolaire. Les étudiants intègrent alors une IUT (Institut Universitaire de Technologie) dans laquelle ils suivent un premier cycle de 3 ans pour l’obtention d’un BUT (Bachelor Universitaire de Technologie). Le programme se déroule à un rythme soutenu et s’étale sur 2000 heures de cours magistraux, travaux dirigés et pratiques. Ils sont ensuite soumis à 600 heures de projets tutorés et 6 mois de stage. La première année de génie mécanique et productique se déroule en tronc commun. La spécialisation dans les domaines comme conception de produits, production, méthodes, sciences des matériaux, métrologie et autres ne débutera qu’en deuxième année.

Poursuite des études et débouchés professionnelles

Après l’obtention du BUT, le candidat peut décider de prolonger sa formation pour approfondir ses connaissances et optimiser son employabilité. Il devra alors suivre un Master en mécanique ou en aéronautique et espace. En fin de formation, il postulera dans tous les secteurs industriels concevant qui lui feront envie (transport, production d’énergie, etc.). Dans sa vie d’entreprise et sa carrière professionnelle, il accédera aux postes de technicien contrôle, qualité, production, méthode et autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *