Comment demander une formation à son employeur ?

​La format​​ion du personnel est essentielle à la croissance des talents. C’est pourquoi les entreprises les plus éclairées et les plus prévoyantes investissent chaque année des budgets importants pour actualiser et améliorer les compétences de leurs collaborateurs. Elles organisent des parcours professionnels ad hoc et incitent leurs employés à y participer activement et efficacement. Mais ce n’est pas toujours le cas. Parfois, ce sont les employés qui demandent des opportunités de formation à leurs employeurs. Arriver à convaincre son patron d’investir dans sa formation n’est pas toujours facile. Comment demander une formation à son employeur de la manière la plus efficace possible ?

Pourquoi demander une formation à son employeur ?

Les avantages de la formation continue pour l’entreprise sont connus, mais pas de tous les cadres, administrateurs et employeurs. Il convient de souligner que le fait de pouvoir régulièrement mettre à jour ses compétences et élargir ses connaissances est également précieux pour le travailleur lui-même. 

demander une formation à son employeur

Avec la vitesse de progression du processus de numérisation, avec la diffusion de nouveaux éléments tels que l’intelligence artificielle et l’automatisation industrielle, avec l’importance croissante de l’internationalisation pour de nombreuses entreprises, pouvoir compter sur des formations régulières devient indispensable pour orienter votre carrière. 

Grâce aux nouvelles compétences, en effet, il sera possible de gérer plus efficacement son activité professionnelle quotidienne, ainsi que d’avoir de bonnes chances de recevoir une promotion , ou même, de regarder le marché du travail avec optimisme, sachant que vous avez les bonnes compétences pour participer avec succès aux processus de recherche et de sélection du personnel . Partant de ces bases, suivre ou non des cours peut faire la différence pour l’évolution de votre carrière professionnelle. 

La formation en entreprise est un outil précieux pour les salariés d’une entreprise, qui peuvent bénéficier de nombreux avantages qui touchent aussi bien la sphère personnelle que professionnelle. Grâce à des formations dédiées, en effet, les travailleurs ont la possibilité d’améliorer les compétences techniques liées à leur emploi mais aussi les compétences générales, parmi lesquelles nous classons toutes les compétences qui dépassent le domaine purement professionnel et qui vont s’installer dans le domaine de l’attitude et de la personnalité de l’employé en tant qu’individu.

La formation professionnelle n’est pas un moment à part de la vie professionnelle. On se forme par le travail et en même temps on est capable d’exercer un métier grâce à la formation. La croissance professionnelle devient alors une croissance intellectuelle et personnelle. L’apprentissage cesse d’être un simple devoir visant le niveau scolaire et devient un outil. La formation continue vous aide à atteindre vos objectifs personnels, à améliorer votre qualité de vie et à vous rendre indispensable dans une équipe de travail.

Comment demander une formation à son employeur ?

Les formations peuvent avoir un coût élevé pour l’entreprise : il vaut donc la peine de bien préparer sa demande, de présenter cette dépense comme un investissement à envisager sérieusement. Tout d’abord, notre conseil est de consulter les politiques de l’entreprise, pour comprendre quelles sont les règles relatives à la formation des employés.

Très souvent, dans les petites entreprises, il n’y a pas de politique précise en matière de formation des salariés. Dans d’autres cas, en revanche, il est possible de se heurter à des règlements internes qui énoncent explicitement la non-rémunération des formations des salariés. Au contraire, dans les entreprises plus structurées, il y aura des règles détaillées expliquant quels types d’activités de formation peuvent être payés avec les fonds de l’entreprise.

Sur la base de ces informations, il sera possible de se préparer à l’avance à la réaction de l’employeur lorsque vous lui demanderez d’investir dans votre formation.

Connaître les modalités de la formation

La première étape consiste à collecter toutes les informations disponibles sur le cours auquel vous avez l’intention de participer. Quels organismes proposent des formations en cohérence avec les compétences que vous souhaitez développer ? Combien de temps durent les cours ? Quelles sont les exigences, quels sont les coûts globaux ? Des heures de travail devront-elles être sacrifiées pour vous permettre de participer à ces cours ? Existe-t-il des alternatives moins chères viables ? Toutes ces données doivent être collectées et dûment ordonnées dans un document à présenter à l’employeur lors de la demande.

Il est important que vous offriez des options. Discutez de chacun d’eux avec votre patron, en présentant en détail les sujets qui seront appris dans chaque cours et les investissements nécessaires. Il se peut que le coût de votre première option ne soit pas dans le budget que l’entreprise met habituellement en banque. Par conséquent, vous devez trouver un terrain d’entente qui profite aux deux parties. Pendant que vous êtes dans la phase d’adhésion, créez des objectifs communs, en décrivant comment chaque phase du cours reflétera votre travail. Le retour sur investissement (ROI) est la clé pour la plupart des entreprises. 

Connaître les modalités de la formation

Décrire la pertinence de la formation

Pourquoi un employeur serait-il prêt à dépenser de l’argent pour votre formation ? Vous devriez lui donner de très bonnes raisons. Les managers ont tendance à penser qu’ils forment peut-être un employé qui, à l’avenir, n’utilisera pas ces nouvelles connaissances au profit de leur entreprise actuelle, soit parce qu’il sera licencié, soit parce qu’il partira volontairement. En fin de compte, votre employeur est plus susceptible de vous soutenir si les avantages pour l’entreprise sont palpables. Réfléchissez à la manière dont votre formation s’inscrit dans les besoins et les objectifs à plus grande échelle de votre entreprise et préparez un dossier basé sur le retour sur investissement. Il convient également de penser à deux ou trois avantages directs pour votre patron.

Listez tous les avantages que l’entreprise pourrait avoir à financer votre formation. Celles-ci dépendent évidemment des compétences qui seront acquises via la voie choisie : il pourrait s’agir de la possibilité d’attirer des projets plus importants, de réduire les délais, d’augmenter les performances, de pouvoir gérer plus efficacement le processus de numérisation, de réduire le gaspillage dans l’entreprise, et plus encore. Il faut dire aussi que dans certains cas, les frais de formations peuvent être déduits fiscalement par l’entreprise. Il est très important de se renseigner à ce sujet et de présenter également ce poste parmi les avantages.

Comment rédiger une lettre de demande de formation ?

Une lettre de demande de formation est un document que vous remettez à votre employeur pour lui demander de vous payer une formation complémentaire pour vous aider dans votre rôle ou pour acquérir de nouvelles compétences. La formation continue peut vous aider à progresser dans votre carrière, à développer de nouvelles compétences et à améliorer vos capacités, faisant de vous un membre plus précieux de l’équipe. Suivez ces étapes pour rédiger une lettre de demande de formation efficace :

Utilisez un format professionnel

Rédigez votre lettre dans un style formel typique, en utilisant une police de caractères standard facile à lire et des marges d’un pouce. Si vous envoyez la lettre sur papier ou en pièce jointe, utilisez un en-tête professionnel qui inclut vos coordonnées, la date et les coordonnées de votre employeur. Si vous envoyez un e-mail, utilisez une ligne d’objet claire. Commencez la lettre par une salutation professionnelle, telle que « Cher X » et incluez une conclusion polie, telle que « Sincèrement », avant de signer.

Félicitez votre superviseur dans la lettre 

Envisagez de louer son style de leadership avec des mots d’encouragement et des remerciements. Félicitez-le pour son rôle de mentor. Vous pourriez écrire : « J’admire votre style de leadership et je souhaite développer des compétences similaires » ou « Puisque vous avez été un modèle dans mon poste, j’aimerais solliciter votre avis sur la poursuite d’une opportunité pour développer des compétences supplémentaires. »

Mettez en valeur vos efforts 

Lorsque vous écrivez sur ce que vous avez fait dans votre carrière, incluez des détails sur la façon dont vos efforts ont profité à l’équipe ou à l’entreprise. En montrant votre volonté de travailler dur et de contribuer, vous pouvez augmenter les chances que votre demande de formation soit approuvée. Vous pouvez mentionner comment vous avez consacré des heures supplémentaires pour étendre l’impact de l’équipe marketing. Reliez ces efforts à votre candidature en exprimant votre désir que l’entreprise investisse en vous dans l’appréciation de votre travail.

Exprimez vos remerciements 

Montrez que vous appréciez la volonté de votre employeur d’examiner et de considérer votre candidature. Dans cette section, vous pouvez expliquer comment vos nouvelles compétences peuvent également profiter à l’équipe. Voici quelques exemples de ces types d’expressions : « Merci d’avoir pris en compte ma candidature» et « Merci d’avoir pris en compte cette candidature. Je suis engagé envers cette entreprise et j’aimerais élargir mes connaissances de manière à donner plus pour atteindre mes objectifs et atteindre les objectifs de l’entreprise.

Demande de formation à son employeur

Quand formuler sa demande de formation ?

Si vous souhaitez suivre une formation professionnelle, en utilisant vos heures de travail, vous devez obligatoirement informer votre employeur au préalable. Pour ce faire, vous devrez lui adresser une lettre officielle de demande de formation professionnelle. Dans le contenu de cette lettre, vous devrez lui indiquer votre volonté de bénéficier du projet de transition professionnelle (PTP), une disposition du code de travail qui permet à l’employé de suivre une formation en utilisant ses heures de travail. 

Pour être valide, cette demande doit parvenir à l’employeur dans un délai bien précis. S’il s’agit d’une formation dont la durée excède 6 mois, la lettre devra parvenir à l’employeur au minimum 120 jours avant le début de la formation. Si la durée de la formation ne dépasse pas 6 mois, ce délai est réduit à 6O jours. Une fois la lettre reçue, l’employeur a 30 jours pour donner sa réponse. Il peut soit refuser la demande, soit l’accepter, soit demander à l’employé de différer le congé de transition professionnelle.